LEXIQUE

Braderie de Lille

D’après certains historiens, la Braderie de Lille remonterait au XIIe siècle, où après l’Assomption des commerçants du monde pouvaient vendre exceptionnellement leurs produits durant la Foire de Lille (ou Franche Foire). Au XIVe siècle, la date de la foire est décalée au 27 août et dure cinq jours. En 1446, Godin Maille et Pierre Tremart, deux marchands de volailles, décident de s’installer sur la foire pour vendre des harengs et des poulets cuits avec une autorisation de vendre. En flamand « rôtir » se dit « braden », il se pourrait que ce soit là que le mot « braderie » tire son nom. À la fin du XVe siècle, la foire est rallongée de deux jours. Les années et le succès aidant, la Braderie de Lille commence à se transformer en vide-grenier, au début du XVIe siècle, lorsque les domestiques obtinrent le droit de vendre les objets usagés de leurs patrons entre le coucher et le lever du soleil. En 1523, la date est fixée au 30 août (ou le 31, si le 30 est un dimanche) et la durée à sept jours ouvrables. Au XVIIe siècle, les marchands n’attendent plus la foire pour vendre leurs produits car grâce à des meilleures routes. Ils viennent moins nombreux, cependant, les artistes ambulants y sont plus nombreux. Durant le XIVe siècle, des bourgeois suivis par des camelots venus d’en dehors de Lille viennent également vendre leurs objets. En 1873, un chroniqueur remarque que l’esprit braderie est en train de disparaître. Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, les frites font leur apparition. Les moules vinrent après. Puis entre le milieu du XXe siècle et les années 1960, la Braderie de Lille   devient un grand marché dépourvu d’intérêt à cause des guerres et des reconstructions d’après-guerre. Dans les années 1970, du fait de la dénonciation de la société de consommation, la braderie renaît. Source : braderie-lille-2013.fr

CIS

Centre d’Incendie et de Secours

CMIC – CMIR

 Cellule Mobile d’Intervention Chimique et Radiologique

COD

Centre Opérationnel Départemental

CTA

Centre de Traitement de l’Alerte

DAAF

Détecteur autonome avertisseur de fumées

FPT

Fourgon Pompe-Tonne

GREMS

Groupe de Recherche en Milieu Souterrain

GRIMP

Groupe de Recherche et d’Intervention en Milieu Périlleux

JNSP

Journée Nationale des Sapeurs-Pompiers

JSP

Jeune Sapeur-Pompier

PATS

Personnel Administratif, Technique ou Spécialisé

SD

Sauvetage Déblaiement

SDACR

Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques

SPP

Sapeur-Pompier Professionnel

SPV

Sapeur-Pompier Volontaire

USL

Unité de Soutien Logistique

VLM

Véhicule Léger Médicalisé

VRID

Véhicule de Recherche et d’Interventions Diverses

VSAV

Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes