Accueil : Conseils et prévention

Monoxyde de carbone : un ennemi mortel rôde peut-être chez vous

On ne le sent pas, on ne le voit pas, il est indétectable : et pourtant, le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité par intoxication en France. Ce n’est pas une fatalité. Prenez vos dispositions, elles sont simples mais peuvent être vitales pour vous et vos proches !


Un ennemi insidieux et mortel


Le monoxyde de carbone (CO) est asphyxiant, indétectable, invisible, inodore et non irritant ; il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure, en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et en empêchant ces globules de véhiculer correctement l’oxygène dans l’organisme.


Des signes qui ne trompent pas


Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent vous alerter. Sont en cause : les appareils de chauffage, les cheminées et les moteurs à combustion interne.


Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les secours en composant le 18.

JPEG - 65.9 ko


Quelques conseils simples mais vitaux


>>> Avant l’hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
>>> Vérifier que les systèmes de ventilation et d’aération sont en bon état et je ne bouche jamais les entrées et sorties d’air, surtout dans la cuisine, la salle de bain et le garage.
>>> Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion en ne faisant jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu.
>>> Ne jamais utiliser d’appareils non destinés au chauffage pour me chauffer : cuisinière, brasero, barbecue…
>>> Faire installer des détecteurs de monoxyde de carbone, (un par pièce, garage compris), si possible à proximité des appareils de chauffage ou de cuisson.


… Et quand le froid est là


Avec la chute des températures, le chauffage poussé au maximum et le manque d’aération, la majorité des intoxications dues aux émanations surviennent l’hiver.


>>> Aérer tous les jours au moins dix minutes votre habitation, surtout la cuisine, la salle de bains et le garage même s’il fait froid !
>>> Éviter de laisser le chauffage allumé en continu : pas plus de 2 heures d’affilée. Surtout l’éteindre pendant la nuit car le sommeil accroît les risques d’intoxications, l’organisme ne détectant pas forcément les symptômes.


Pour en savoir plus ...


- Consultez le site de l’INPES